Acquisition de données de haute qualité pour localiser la présence de munitions enterrées non explosées sur un site parisien stratégique

Lorsque le Ministère français de la défense a choisi l'emplacement du nouveau centre de commandement de son armée, l'une des premières exigences a été un diagnostic de sécurité des munitions non explosées. Les études historiques du site de Paris suggéraient la possibilité de bombes non explosées suite aux bombardements des forces alliées en 1943.

Fugro a décroché un contrat pour l'arpentage d'engins non explosés sur un site de 1 400 mètres carré, et pour des prestations d'assainissement par un spécialiste. Les données historiques suggèrent que des bombes de l'US Air Force pesant 225 kilogrammes pourraient avoir pénétré dans les sédiments alluvionnaires à proximité de la Seine jusqu'à une profondeur de dix mètres.

MÉTHODE D’ARPENTAGE SUPÉRIEURE

À l’aide du pénétromètre conique MagCone (pour essais de pénétration au cône), une technique peu utilisée en France, nous avons apporté à l’armée française un double avantage : de vitesse et de rentabilité. Il s’agissait là de la seule méthode permettant des mesures rapides au magnétomètre en profondeur, bien au-delà de ce que les technologies GPR (radar pénétrant) et magnétométriques peuvent réaliser avec des mesures de surface.

La sonde CTP MagCone est enfoncée dans le sol, en continu et sans vibrations, à une vitesse contrôlée de 2 centimètres par seconde. Elle est équipée d’un magnétomètre à trois axes qui mesure l’intensité et les variations du champ magnétique dans trois directions, avec une grande précision. Dans le même temps, les paramètres géotechniques traditionnels, tels que la résistance latérale, le ratio de friction, de déviation et de pression interstitielle, sont également mesurés.

Notre équipe a amélioré les systèmes de sécurité en développant rapidement un interrupteur d’arrêt automatique. Ce système supplémentaire permet de mesurer (selon des valeurs prédéfinies) l'augmentation soudaine soit du gradient de champ magnétique, soit de la résistance latérale, et arrête automatiquement la sonde CPT avant d’entrer en contact avec un objet potentiellement dangereux dans le sol.

VÉHICULES SPÉCIALISÉS

Le travail sur le terrain a impliqué deux équipes et près de 300 CPT disposés selon une grille de 2,65 mètres x 2,8 mètres. Les emplacements au niveau de la grille ont été déterminés à l’aide d’un système GPS RTK automatisé avec une précision d’environ 2 centimètres ; les systèmes hydrauliques CPT et les systèmes d’acquisition de données propriétaires numériques ont été installés dans un camion 6 roues motrices et un véhicule à chenilles.

Les données résultantes ont révélé certaines anomalies qui, sans permettre d'identifier des bombes, indiquaient la présence de débris métalliques ou de fondations profondes suite à d'anciennes démolitions de bâtiments sur le site.

Aerial

 

Non seulement nous sommes fiers d’avoir aidé l’armée française à préparer le site de son nouveau centre de commandement, mais nous avons appliqué avec succès une technique jusque-là peu utilisée en France. La capacité de Fugro à répondre aux spécifications de qualité, de sécurité et environnementales a été clairement démontrée dans le cadre de cette vaste opération.

 

COMMENT POUVONS-NOUS VOUS AIDER

Nos techniques supérieures d’arpentage sont rapides et rentables. Contactez-nous pour planifier des études de site pour les diagnostics de sécurité de munitions non explosées ou pour détecter des fûts enfouis, des réservoirs de stockage souterrains métalliques ou des ancrages de murs de palplanches.

  • Clients

  • Ministère français de la défense
  • Régions

  • Europe
  • Lieu

  • France

Détection de munitions non-explosées et autres objets métalliques enterrés à l'aide de techniques et matériels sécurisés

Pour plus d'informations sur nos services